© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Choisissez votre manuel scolaire

Le loup (suite)


La meute, la famille, est en effet souvent composée d’une quinzaine d’individus, dirigés par le mâle alpha et sa femelle, dont ils sont les descendants. Seul ce mâle peut s’accoupler à la saison des amours. C’est lui qui donne le signal de la chasse, se sert en premier ou encore peut décider de chasser de la meute un loup oméga (non dominant rejeté à la suite d’un conflit perdu). Lorsque le mâle alpha devient trop âgé, un autre dominant prend alors sa place.


Au sein de la meute, les loups communiquent entre eux par toutes sortes de signaux sonores : grognements, gémissements, hurlements… mais aussi visuels : position des extrémités (tête et queue), du corps, babines retroussées… répondant à des codes bien précis. Le marquage de leur territoire intervient également comme une véritable carte d’identité (qui je suis, où je vais, dans quel état je me trouve ?).


Un animal qui alimente toutes les légendes


En France, Monsieur loup fait partie des espèces classées protégées depuis 1993. On protège non seulement l’animal mais on veille également à la conservation de son habitat naturel. Cela ne va pourtant pas sans mal car les éleveurs et les bergers ont parfois des difficultés à cohabiter avec ces animaux sauvages.


Aux alentours de 1940, notre ami avait même totalement disparu du territoire français et des pays voisins ! C’est-dire s’il a été victime de sa mauvaise réputation de mangeur de troupeaux et de mangeur d’hommes. Il est alors très important de mieux le connaître pour éviter les conflits et préserver son espèce. (Début de l’article ...)