© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Une baleine grise occidentale aperçue dans la Tamise (suite).


La baleine grise occidentale vient se nourrir dans les eaux au large de l’île de Sakhaline durant les mois d’été et d’automne. Elle est le seul grand mammifère marin à se nourrir des petits invertébrés qu’elle dérange en agitant les fonds marins et en les filtrant à travers ses fanons. Les eaux peu profondes dans les abords de l’île sont le seul endroit où les mères peuvent apprendre à leurs jeunes la technique nécessaire pour trouver leur nourriture.


Si le projet d’expansion de Sakhalin Energy aboutit dans cette zone, il y aura alors un risque accru de pollution sonore, de marée noire, de pollution chimique et de collision entre une baleine et un navire.


Photos événement sur la Tamise & baleines grises occidentales : disponibles sur demande

Soutenez l’initiative, inscrivez-vous sur www.thelast130.org

Twitter : #thelast130


A propos de :

La baleine grise occidentale :

La baleine grise occidentale du pacifique nord (également appelée baleine grise occidentale) est classée par l’IUCN parmi les espèces en danger critique d’extinction.

Les baleines adultes mesurent entre 12 et 15 mètres de long et se nourrissent d’amphipodes et d’isopodes qui sont de minuscules crustacés.

Alors qu’il ne reste que 130 baleines grise occidentale, la baleine grise orientale n’est pour sa part, pas en danger et compte environ 20 000 individus. Si leur apparence peut sembler similaire, des études scientifiques ont suggéré que ces deux populations diffèrent sur le plan génétique et suivent des voies migratoires différentes.

Sakhalin Energy

Sakhalin Energy Investment Company (SEIC) dirige le projet Sakhaline 2, l’un des plus importants projets d’exploitation de champs pétrolier et gazier off-shore au large de l’île de Sakhaline, en Russie Orientale. Sakhalin Energy est composée de trois compagnies pétrolières : Gazprom (50% plus 1 part), Shell (27.5%), Mitsui (12.5%) and Mitsubishi (10%).

Le Western Gray Whale Advisory Panel

En 2006, à la demande des bailleurs de fond, l’IUCN a créé un panel de 11 scientifiques indépendants – le Western Gray Whale Advisory Panel (WGWAP) – chargé de donner des conseils et de faire des recommandations concernant à la fois sur la façon dont Sakhalin Energy compte mettre en oeuvre le projet, mais également sur les mesures d’atténuation visant à minimiser les risques pour la baleine grise occidental et son habitat naturel.

Source : WWF