© Sarl Pgonweb - Mentions légales

La Gaule et les gaulois Suite ...


De nombreux ports fluviaux étaient situés à côté de ces régions agricoles. Il y avait tellement de blé que les cités se suffisaient à elles-mêmes et pouvaient se nourrir exclusivement de ces propres récoltes.  Ils cultivaient aussi d’autres céréales (le froment, l’engrain par exemple), des légumes comme le chou et le navet, et des légumineuses, (les lentilles, les pois, les fèves et les haricots).  Ils faisaient un très bon pain, très réputé, avec le froment !

Le commerce


En gaule, on commerçait beaucoup des matériaux comme l’étain, puis du fer utilisé pour la fabrications des épées entre autres.


L’art gaulois d’ailleurs est fait à partir de métaux tel que le bronze, l’or et le fer. Ils maîtrisaient parfaitement ces métaux et étaient réputés pour être d’excellents orfèvres.

Torque gaulois en bronze avec entrelacs et motifs animaliers

La conquête de la gaule par les romains

Elle s’est achevée en -51.  La culture romaine s’est rapidement étendue, amenant son art monumental, sa culture littéraire latine, mais aussi son administration et son économie. Cela s’est fait relativement aisément, car rien en Gaule ne pouvait vraiment concurrencer cette façon de vivre.


Dans l’artisanat, les Gaulois s’imposent : le tonneau, la cotte de mailles…  Ainsi, la culture gauloise aura tout de même vaincu sur quelques points ! (Retour ...)