© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Les expressions « effondrement de l'Empire Romain  », «  déclin de l'Empire Romain  » ou «  chute de l'Empire Romain  » se rapportent toutes à la fin de l'Empire Romain d'Occident. On situe généralement son aboutissement au 4 septembre 476.

  

Mais les raisons de ce déclin font l'objet de nombreuses théories différentes. Il est, en réalité, très difficile pour les historiens de développer une théorie certaine sur l'effondrement de l'Empire Romain car ils se heurtent à une absence de données objectives de la part des chroniqueurs qui ont vécu cette époque.

Cependant, bon nombre des théoriciens, comme Végèce, Ribbon ou Richta, considèrent que c'est une combinaison de circonstances hasardeuses qui ont entraîné la chute de l'empire Romain. Sans ça, selon eux, la puissance de l'empire aurait pu se poursuivre indéfiniment.

  

Pour certains historiens de ce groupe, Rome portait en elle les causes de sa chute. C'est le cas de Végèce, historien romain, qui considère que l'empire a décliné à cause de trop nombreux contacts avec les populations barbares. Il parle d'une «  barbarisation  » qui serait le moteur du déclin de Rome.

  

Une théorie assez proche de celle développée par Edward Ribbon. Pour lui, les citoyens romains ont peu à peu perdu leurs vertues civiques. Ils auraient, finalement, oubliés de défendre l'empire face aux intrusions barbares. L'historien britannique considère également l'essor du Christianisme comme étant une des causes de la chute. La religion aurait détourné le peuple de la vie quotidienne de l'empire au profit de l'attente des récompenses du paradis.

  

Toujours est-il que si les historiens ne peuvent qu'émettre des théories sur les causes réelles de l'effondrement de l'Empire Romain, il est possible de récapituler une série d’événements qui l'ont précédé.

  

A partir du IIIe siècle après J-C, Rome commence à être menacée par les peuples barbares (les Francs, les Burgondes, les Wisigoths...). D'ailleurs, certains de ces barbares se mettent à vivre au sein même de l'empire et s'allient aux Romains. On parle alors de «  romanisation  » de ces individus. A cette époque, on trouve même des mercenaires barbares payés pour défendre Rome. (Suite ...)

L'effondrement de l'empire romain

Le Colisée - Rome

Le Colisée - Rome