© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Hugues Capet, suite...


Et ce sera un tournant décisif dans l'histoire européenne. La dynastie capétienne fut, sans aucun conteste, la plus grande dynastie européenne. Elle donnera des rois pendant plus de 8 siècles, et pas uniquement en France, dans d'autres pays européens également : Espagne, Portugal et même au Brésil.


A partir de son arrivée au pouvoir, Hugues Capet (aidé par son fils) sépare son territoire de l'empire afin de le consolider davantage. A cette époque, son territoire s'appelait le « Francia occidentalia » (ce qui signifie : « France occidentale »). Mauvaise idée ou pas ?


Certains historiens considèrent que l'église lui aurait apportée son soutien en contrepartie de son engagement de séparer son territoire de l'empire...


Aucune preuve bien sûr mais reste que la question est ouverte ! D'autres historiens considèrent que c'est principalement la très faible personnalité de Hugues Capet qui serait à l'origine de son élection au trône de France car celui-ci ne représentait aucun danger pour les plus gros vassaux du pays.


Sa très faible personnalité ne l'empêchera pas de séparer l'empire et d'annoncer  la création d'un nouveau territoire: la France occidentale (qui marque peut-être les débuts de notre propre pays, bien que l'on pourrait les faire remonter bien plus tôt).


Hugues Capet n'hésitera pas à renouer avec l'église afin de consolider son pouvoir. Il fera ainsi appel aux principaux évêques du pays, ce qui le rapproche d'ailleurs de l'aristocratie.


Il restera sur le trône plus de 11 ans avant de finalement s'éteindre le 24 octobre 996 dans le lieu : « Les juifs » dans la ville de Prasville (département de l'Eure-et-Loir). Son règne aura été marqué par une très grande période de paix et de prospérité. C'est son fils, Robert II, qui prendra le relais. (Retour ...)