© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Les monuments de Londres, suite

Le drôle d'Oeil de Londres...


Quand on évoque "L'œil de Londres", il s'agit d'une grande roue de 135 mètres de diamètre considérée comme la plus grande d'Europe. Elle est installée sur les rives de la Tamise et compte 32 cabines en forme d'œufs. Chacune représente un comté de Grande-Bretagne. Elle fut mise en service pour la première fois le 9 mars 2000.

Un détour par le temple des grands magasins londoniens, Harrods. Ce magasin de luxe situé dans le quartier de Knightsbridge occupe au sol plus de 18 000 mètres carrés. Fournisseur de la famille royal pendant plus de 60 ans, cette marque est née en 1849 avec Charles Henry Harrod. Ce personnage tenait auparavant une épicerie grossiste dans un quartier pauvre de Londres. Le succès du magasin Harrods fut rapide et le magasin s'est s'agrandit peu à peu.

À partir de 1892, un nouveau propriétaire a réalisé de grands travaux d'agrandissement et installa un "plan roulant incliné", le premier de l'histoire pour un commerce. Il fut encore agrandit par la famille Al-Fayed en 1985 et y fonda un mémorial en l'honneur de Lady Di en 1998.

Pour prendre l'air, direction Hyde park, un jardin d'une superficie de 140 hectares, faisant partie de l'un des 8 parcs royaux de Londres. Il est délimité par à l'ouest par la Serpentine, une rivière qui le sépare de Kensington Gardens. Dans ce parc, on remarque un arc de triomphe qui célèbre la victoire de Waterloo. Il a pour nom Wellington Arch.


Les amateurs d'art moderne se rendent à la Tate Modern, musée d'art contemporain du centre de la métropole. Il est installé dans une ancienne centrale électrique et les œuvres présentées proviennent du monde entier.  Elles sont réparties sur cinq niveaux et classées par thèmes.

Kensington Palace et la famille royale...

Kensington Palace édifié au 17ème siècle, alors que Kensington était un village, fait partie des palais royaux de Londres. Il peut être en partie visité, et sert de résidence à certains membres de la famille royale. Le duc de Gloucester, celui de Kent ainsi que son épouse y sont hébergés. La princesse Lady Di y avait habité plus de 10 années. Le palais, à l'origine, était destiné au comte de Nottingham. Le roi Guillaume III le racheta ensuite. Les rois et reines qui lui succédèrent appréciaient cette demeure.

Parmi les musées les plus réputés, on compte La National Gallery présentant des peintures couvrant la période de 1250 à 1900.
Ce musée ouvert depuis le 10 mai 1824 est installé dans une ancienne demeure qui appartenait au peintre Argerstein. Plus tard, grâce à des donations de nombreuses œuvres arrivent à la National Gallery afin d'illustrer les périodes du moyen-âge jusqu'au 19ème siècle. On trouve des oeuvres de Paul Cézanne, Sandro Boticelli, ou encore deDiego Rodriguez.

Si l'envie vous prend de vous amuser, Piccadilly Circus avec ses enseignes lumineuses et écrans vidéos géants est un lieu privilégié pour des animations commerciales.

Les amateurs de shopping trouvent leur bonheur dans les nombreuses galeries. Mais Piccadilly Circus est aussi un site historique. En effet sous terre, on trouve le théâtre Critérion classé au patrimoine national... dans le square, le Mémorial Shaftesbury qui honore Anthony Ashley-Cooper, un politicien britannique qui a joué un grand rôle dans la lutte contre le travail des mineurs.


Non loin, Trafalgar Square présente deux grandes fontaines ainsi que des statues et elle est bordée par des ambassades.

On ne peut séjourner à Londres sans traverser la Tamise en empruntant Le Tower Bridge avec ses deux grandes tours aux allures de château fort. Sa passerelle du bas bascule pour laisser passer les grands navires. (Retour à la 1ère page)

L'œil de Londres

La Tate Modern

Trafalgar Square

Tower Bridge

La tour de Londres